DIEU VOUS APPELLE A LA VIE VERITABLE

Le Souverain éternel de l’univers nous a créés pour que nous le glorifiions dans sa
puissance et dans sa beauté, et étant unis à lui, nous devenions ses enfants éternels et
vivions à sa ressemblance. Dieu qui est personnel et unique, et qui a éternellement son
Verbe Divin et son Saint Esprit Vivifiant, nous a créés pour la sainteté et la vie éternelle. Il nous accorda la liberté afin que nous puissions l'aimer réellement. Mais pour notre
malheur, nos ancêtres ont désobéi au Créateur qui les aimait tant et ont préféré prendre le parti de Satan. Ils ont abusé de la liberté que Dieu leur a accordé et ils ont choisi d'enfreindre la volonté de Dieu. Depuis ce temps, nous naissons dans l’impureté de l’âme avec un penchant pour le mal. Depuis là, la mort et la souffrance sont entrées dans le monde. Mais nos ancêtres lointains ne sont pas uniquement coupables pour ce fait, nous aussi commettons des péchés innombrables tout au long de notre vie.

Lisez plus: Quel est le but de notre vie?

Saturday, December 24, 2011

La vie après la mort


Les docteurs de l'Église orthodoxe, ayant les Écritures saintes pour fondement, enseignent que ceux qui meurent dans le Seigneur vont à un lieu de repos, selon le texte de l'Apocalypse : Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur ; dès maintenant, oui, dit l'Esprit, qu'ils se reposent de leurs fatigues, car leurs œuvres les accompagnent (Ap 14, 13). Cet endroit de repos est vu comme le Paradis spirituel, où les âmes de ceux qui sont morts dans le Seigneur, les âmes des justes, jouissent des bénédictions du repos, tout en attendant le jour de la récompense et du prix du saint appel de Dieu en Jésus Christ.
Au sujet des pécheurs, ils enseignent que leurs âmes descendent en Hadès, là où est souffrance, douleur et gémissement, attendant le jour redoutable du Jugement.
Les Pères de l'Église orthodoxe n'admettent pas l'existence d'un autre endroit, intermédiaire entre le Paradis et l'Hadès, puisqu'un tel lieu n'est pas mentionné dans les Écritures saintes. (Saint Egine de Nectaire).
source: http://www.pagesorthodoxes.net/saints/nectaire/nectaire-ecrits.htm